Compétences

Opportunités et défis : une chaîne logistique empreinte de transparence

novembre 14, 2019

De la transparence sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur offre d’énormes opportunités pour les entreprises de logistique : réduction des coûts, accroissement de l’efficacité, minimisation des erreurs et satisfaction client. Pour ce faire, un aperçu général réglementaire des responsabilités, des processus, des sources d’erreurs, des difficultés mais aussi des incidents non prévus, est nécessaire, et ce à chaque point de la chaîne d’approvisionnement.

Transparence et visualisation signifient toutefois la gestion inévitable d’importants volumes de données. Qui dit « Big Data » (données massives), dit aussi protection des données. Précisément en ce qui concerne le nouveau règlement de protection des données qui est en vigueur depuis le 25 mai 2018. Les services publics tout comme le secteur privé doivent s’y être bien préparés, car le montant des amendes en cas de violation est exponentiel et peut atteindre jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires mondiale pour une entreprise.

Pour continuer à tirer parti des atouts de la visualisation, les entreprises doivent veiller aux fonctions de protection des données de leurs systèmes vidéo.

 

Conseils sur le règlement général sur la protection des données quant à la visualisation des processus

La préparation est clé. Préparez-vous bien en interne et continuez à approfondir votre gestion de la protection des données. Il faut prendre au sérieux non seulement les amendes rehaussées, mais aussi les intérêts des collaborateurs et du comité d’entreprise.

Affectation et transparence : Expliquez l’utilisation des systèmes vidéo à vos collaborateurs, mais aussi aux visiteurs de vos locaux. Veillez au principe de limitation de la finalité : définissez clairement le but de la prise de vue et de l’enregistrement des images et tenez-vous-y. Lorsque vous souhaitez optimiser des processus par exemple, il n’est pas utile d’identifier le collaborateur. Avec le bon logiciel vidéo, ce n’est pas un problème : des objets déplacés et des zones entières d’images peuvent être pixellisées ou masquées en couleurs et à nouveau visibles, uniquement en cas de besoin impératif et dans le respect du principe des 4 yeux.

Une entreprise se doit d’assumer la protection des données ! Les données à caractère personnel ne doivent en aucun cas être transmises sans autorisation à des tiers, vous en avez la responsabilité. Des images vidéo peuvent justement contenir des données sensibles. Par conséquent, il est impératif que des systèmes vidéo proposent des mécanismes de protection fiables. Une gestion restrictive des droits d’accès contrôle les droits des utilisateurs (par ex. mot de passe conforme au principe à 4 yeux ) pour chaque fonction du système et bloque efficacement toute tentative d’accès par une tierce partie non autorisée. De plus, l’accès non autorisé peut être interdit par un cryptage entre les caméras et l’enregistreur mais aussi entre l’enregistreur et celui qui visionne. La banque de données vidéo et les supports d’enregistrement (par ex. avec BitLocker) doivent être cryptés dans le même but.
Les images doivent en outre être transférées dans un format inviolable. En cas de transfert d’images, un format d'export crypté et protégé par mot de passe doit être disponible.

Le RGPD étend l’obligation de preuve et de documentation  : les entreprises doivent prouver qu’elles respectent les principes de la protection des données. La documentation est le b a ba. Les systèmes vidéo peuvent vous aider dans le domaine de la visualisation tout en enregistrant automatiquement toute activité de contrôle dans le système vidéo. Vous pourrez ainsi toujours prouver quel utilisateur a visionné un enregistrement ou paramétré les caméras ou quand les zones protégées par mot de passe ont été activées.
Soyez de plus prêt à expliquer que ces archives peuvent à tout moment être sollicitées par les autorités de protection des données ou par les personnes concernées.

Intégrez activement votre comité d’entreprise ou représentant du personnel dans la gestion de la protection des données. La gestion des droits d’accès, la pixellisation des collaborateurs sur l’image et le mot de passe conforme au principe des 4 yeux ont déjà fait leurs preuves.
 
Vous souhaitez saisir l’occasion de visualiser votre chaîne logistique, mais avez encore des interrogations sur les défis que cela pose ? Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller dans le cadre d’une première consultation gratuite !
Les solutions Geutebrück répondent parfaitement aux exigences susmentionnées, comme vous pourrez le voir ici dans notre brève vidéo.
________________________________________________________
Veuillez noter que ces informations n’ont pas pour but d'être exhaustives. En fonction de l'application en question, différentes mesures peuvent s’avérer nécessaires ou efficaces. Consultez éventuellement votre Contrôleur ou expert de la protection des données.


Retour
.